0

Votre panier est vide

La plaque funéraire émaillée (ou pierre de lave emailée)

Naturelle, moderne et ayant un certain cachet, la plaque funéraire en lave émaillée occupe une place à part dans l’offre en plaque pour pierre tombale. Il faut dire que son origine (pierre volcanique) et le travail d’orfèvre qu’elle nécessite de la part de l’artisan marbrier en font un matériau premium pour les plaques funéraires et les pierres tombales.

La plaque funéraire émaillée : une résistance à toute épreuve

Utilisée pour les plaques funéraires, les pierres tombales mais aussi les plaques de rues, les tables d’orientation et les panneaux des musées portant des inscriptions informatives, la lave émaillée est un exemple de résistance. Par définition, la plaque funéraire en lave émaillée supporte les très hautes températures. Elle est également insensible au gel. On parle d’un matériau ingélif.

C’est donc tout naturellement qu’elle sera utilisée pour les plaques funéraires qui doivent être disposées dans les environnements hostiles, soit avec des températures caniculaires, soit avec des hivers longs et rudes. La plaque funéraire émaillée a également l’avantage d’être résistante aux grands différentiels de température, avec par exemple des étés caniculaires et des hivers glaciaux. Le premier atout de la plaque funéraire en lave émaillée (ou en pierre Volvic) est donc la résistance aux conditions environnementales extrêmes.

Cette résistance ne se résume pas à l’intégrité physique de la plaque funéraire en lave émaillée. Elle englobe également la couleur, les motifs et les gravures, qui résistent particulièrement bien à l’épreuve du temps. La lave émaillée est en effet un matériau imputrescible qui ne change pas de couleur, même sous un soleil de plomb. Parce qu’elle est naturellement résistante, la lave émaillée n’exige pas un entretien chronophage. Elle se nettoie facilement à l’éponge, sans avoir à forcer, pour lui redonner sa superbe.

La plaque funéraire émaillée : l’artisanat dans toute sa noblesse

En France, la majorité des plaques funéraires en lave émaillée utilisent la pierre de Volvic. Elle provient typiquement du Puy de Dôme. Il s’agit d’une roche volcanique qui fut, jadis, très utilisée dans les constructions. On peut la voir dans la majorité des bâtisses de Clermont-Ferrand et de Riom. Sa couleur gris clair élégante et ses teintes noirâtres en font un excellent matériau pour les plaques funéraires émaillées. Elle provient majoritairement des carrières situées à proximité de Volvic, commune du Puy de Dôme internationalement connue pour son eau en bouteille éponyme, mais aussi donc pour sa pierre.

La plaque funéraire émaillée cumule donc la résistance, la profondeur historique mais aussi le savoir-faire artisanal. En tant que substrat pour l’émaillage de la pierre tombale, la pierre de Volvic demande un chauffage à une température maîtrisée de 960 ou 980° C selon le rendu souhaité. Si elle n’est plus utilisée aujourd’hui pour la construction, la pierre de Volvic reste un incontournable pour les monuments funéraires, les objets artistiques ainsi que les tables d’orientation.

Découvrez aussi d'autres matériaux prestigieux :
Plaque de cimetière pierre blanche
Plaque tombale marbre
Plaque funéraire granit
Plaque décès ardoise